FR1Uncategorized

Le Misanthrope

Le Misanthrope, ou la pièce la plus profonde de Molière, a été présenté alternativement en anglais et en français du 19 juin au 7 juillet 2018 au Camden People’s Theatre. Alceste est un homme honnête et franc, amoureux de Célimène, une mondaine brillante mais un peu vaine. Tourmenté par un procès, il confie à son ami Philinte son amour et lui avoue le mépris qu’il éprouve vis-à-vis de la complaisance de la société. Sa vie amoureuse compliquée est alors davantage remise en cause lorsqu’il assiste brusquement aux rumeurs et aux petites discussions qui ont lieu entre Célimène et sa cour.

Dates en anglais: 19 au 21 juin, 29 et 30 juin, 3 au 5 juillet 2018

Dates françaises: les 22 et 23 juin, du 26 au 28 juin, les 6 et 7 juillet 2018

Réservez ici: https://www.cptheatre.co.uk/production/misanthrope/

Nomination Double Off West End Award: Meilleure production et meilleur design vidéo

★★★★★ ‘A VOIR ABSOLUMENT’ “La production la plus agréable de l’année (Londontheatre1)

★★★★ “Production Incroyable” (LPTheatres)

★★★★ “Originale et divertissant” (RemoteGoat)

★★★★ (The Upcoming)

★★★★ (Everything Theatre)

TRAILER

Produit en association avec le théâtre populaire de Camden

Avec le soutien du Royal Borough of Kensington et Chelsea

Mis en scène par David Furlong

Avec Samuel Arnold, James Buttling, Fanny Dulin, Léo Elso, David Furlong, Simeon Oakes et Anoushka Rava!

Note du metteur en scène

‘’Ce sont les ragots qui assurent la cohésion des civilisations. (…) Cela devrait être une bonne nouvelle pour le théâtre. Cela signifie que l’at dramatique peut  combiner bavardages et grande rhétorique de manière à rendre compréhensibles les expériences humaines les plus profondes et les plus riches de sens en stimulant l’intelligence créative du public. Voilà à quoi sert le théâtre. (…) Mais nos commérages se sont dégradés. Ils ne sont plus l’expression de l’inventivité des gens. Ils nous parviennent par la télévision et les grands écrans, sont déformés par la foule médiatique, la publicité incessante et par le consumérisme compulsif ‘’ Edward Bond

À une époque de «faits alternatifs» et de «fake news», Le Misanthrope trouve des échos inattendus dans le monde d’aujourd’hui. Alceste, le misanthrope, est le plus loyal et le plus droit des hommes ; malheureusement il lui manque une vertu, l’indulgence pour la conduite des autres. Sa recherche d’authenticité contre l’hypocrisie, les traitements de faveur et la trahison sociale réclame une nouvelle production londonienne en 2018. Avec sa touche unique, David Furlong, nominé aux Off West End Theatre Awards pour meilleur metteur en scène, se replonge dans la mise en scène juste après son passage au Royal Opera House.

Après le succès du public et des critiques du Docteur malgré lui, il est logique que Exchange Theatre poursuive ses travaux sur Molière pour le XXIe siècle en choisissant le Misanthrope. La pièce précédente était une farce et une invitation à aimer et à rire, celle-ci est une comédie plus profonde qui part à la recherche de la vérité : on peine à croire que les deux pièces ont été écrites au même moment. Quand le Docteur traitait de la fausseté de manière satirique, Le Misanthrope n’utilise pas de moyens détournés pour faire face aux mêmes thématiques. Et quand Sganarelle, le médecin, était un bouffon, Alceste, le misanthrope, est un véritable penseur à travers lequel Molière aborde les mêmes problématiques, en réaction aux fausses critiques et à l’injustice morale.

Infos quotidiennes  sur

Facebook

Twitter

Instagram

No votes yet.
Please wait...