FR1Uncategorized

BAL TRAP par Xavier Durringer

Traduit par David Furlong et Fanny Dulin, mis en scène par David Furlong

© éditions THÉÂTRALES, Paris pour le texte original.

Mai 2011: Origin Theatre NYU, Off Broadway
Octobre 2007: Stoked Festival, Londres

 

La Pièce
Terrain:

Lulu et Gino sont de retour à l’endroit où ils se sont rencontrés pour retrouver leur amour. Ils sont perdus et ils ne savent pas ce qui leur est arrivé. La routine a tué l’amour. Muso et Bubble se rencontrent pour la première fois, hésitant entre leur désir de se découvrir et la peur de risquer et de perdre. Les mots de Bal Trap sont acerbes et violents: le langage de la pièce est direct, brut. Très réaliste. Et le rythme fait de la pièce une comédie.

«J’ai grandi dans la banlieue parisienne, dans la banlieue nord. C’est un monde que je connais assez bien et j’écris sur ce que je sais. C’est une observation. »

Xavier Durringer – Le Mark Ravenhill Français

Xavier Durringer est né en 1963 à Paris. Il est maintenant l’un des dramaturges les plus importants en France. Son travail a été traduit en sept langues. À Londres, la traduction de Mark Ravenhill de «Une envie de tuer sur le bout de la langue» a été produite en 1997 à la Royal Court. Les autres crédits incluent: La nuit à l’envers (Comédie Française), La Quille (Théâtre national de Strasbourg), Surfeurs (Festival international d’Avignon). Il a également mis en scène «Oh Pardon, tu désormais» une pièce de théâtre écrite et interprétée par Jane Birkin. Cinéaste à succès, il a également  mis en scène La Nage indienne, La Conquete de Nicolas Sarkozy et Ne m’abandonne pas pour la télévision française.

BAL TRAP est l’une de ses premières pièces. Bal Trap a été traduit en sept langues et a fait le tour du monde, sauf au Royaume-Uni: il n’a jamais été traduit ni joué en anglais auparavant.

Le Réalisme:

 

Dans Bal Trap, la situation est très simple: un couple est sur le point de se séparer, un autre se réunit pour la première fois. Le jeu est court. Seulement quatre personnages. C’est net et simple. Et c’est réaliste. La production a déjà été préparée et conçue comme une situation pouvant survenir de manière scénique: dans un pub, dans un entrepôt… La situation est votre lieu de rendez-vous. L’histoire se passe exactement au même endroit que la performance, donc les personnages sont réels. Personnages de la rue, ce sont de vraies personnes aux prises avec des sentiments irrationnels, désespérées pour leur amour et leurs attentes, leur amour et leur perte.

Nous voulons casser complètement les frontières avec le public et la scène. L’action se déroule parmi le public. Cela crée une nouvelle spo-tanéité et un effet «plus grand que nature». C’est frappant et cela ramène le théâtre chez de vraies personnes.

La musique live:


Dans tout le travail de la compagnie jusqu’à présent, le son et la musique ont toujours été une partie importante.

Créé avec Hannah Lean (Lulu), Fanny Dulin (Bubble), John Mc Quaid (Muso), Robert Shilton (Gino) et Dilan Hookoomsing (Le musicien).

No votes yet.
Please wait...